Rechercher
  • lechappeeverteweb

L'histoire du terrarium

Saviez vous que le terrarium n’a pas toujours été un objet décoratif ? Aujourd'hui nous sommes nombreux à posséder un petit jardin sous verre pour agrémenter notre maison. Mais le terrarium est bien plus important que ça, sans lui, nous ne pourrions pas manger de pommes de terre, de fraise, de tomate ou encore de maïs. Et c’est un peu grâce à lui que toutes ces plantes sont arrivées jusque dans nos assiettes. Car il faut bien le dire 70 à 80 % des plantes que nous connaissons ne sont pas du tout issues de nos terres. Bougez pas on vous explique tout.


Il était une fois…

Retour au 15ème siècle, les empires européens, friands de découvertes, se sont lancés à la conquête de l’ouest, au-delà de notre océan atlantique et découvrent le nouveau monde avec sa large palette de civilisation et de culture. Étourdis par les richesses de ces territoires, les explorateurs n’ont pas hésité et sont repartis avec les cales pleines d’épices, d'or, de fruits et légumes exotiques pour les vendre une fois de retour en Europe et les présenter à leurs souverains.

C’est à cette époque que certaines plantes ont été ramenées en Europe comme les bananes, le cacao, la vanille, les ananas etc. Ce sont devenus des mets de luxe. La grande difficultés était de ramener ces produits car, notamment les plantes, devaient être entretenus dans les bateaux mais ces dernières ont besoin d’eau douce, de lumière, d'une bonne température. Ces conditions étant très dures à obtenir dans les cales d'un bateau, beaucoup de plants ne sont pas conservés. Heureusement, trois cent ans plus tard, un certain Ward va révolutionner le transport de plantes grâce à… une expérience ratée !


Qui est Mr Ward ?

Dans les années 1830, un médecin anglais passionnée de botanique, va faire une découverte fortuite après une expérience ratée. L’expérience était la suivante : enterrer des chrysalides de papillons dans un bocal en verre et voir le résultat. Les chrysalides sont mortes mais ce qu'a découvert Ward est le développement rapide de plantes au sein de cette caisse. Le médecin anglais avait réussi à créer un écosystème qui fonctionnait seul, confiné et surtout sans intervention humaine. Suite à cela, il demanda à un menuisier de construire ce qu'on appellera la caisse de Ward : une caisse avec une armature en bois et deux grandes faces vitrées.

Cette création a très rapidement fait ses preuves et séduit beaucoup de botanistes européens. C’est ainsi que jusqu’en 1960, beaucoup de ces caisses naviguaient en mer à la recherche d’une nouvelle variété de plantes à importer en Europe.


Le terrarium dans nos maisons…

Rapidement, cette caisse de Ward va également beaucoup plaire aux sociétés européennes qui l’ont adoptée chez eux et commencèrent à conserver des plantes exotiques à la maison. On retrouvait ces décorations un peu partout dans les maisons de l’époque et dans différentes pièces, sujet donc à créer des collections plus extravagantes les unes que les autres.

Cette mode disparaît un peu après les années 1970 car souvent trop fragile ou abîmée. Mais aujourd’hui, les terrariums reviennent, de toutes formes, ouverts ou fermés, avec ou sans lumière, grand, petit, suspendu, posé, un vaste choix pour plaire à tous les goûts. Alors quelque part, en vous offrant un petit bout de nature, vous rentrez aussi dans l’histoire.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout